Comment faire du sport permet de se protéger des maladies chroniques

Comment faire du sport permet de se protéger des maladies chroniques

Vous pouvez faire du sport pour beaucoup de raisons différentes. Les bienfaits de l'exercice physique sont nombreux, cela permet de se sentir plus heureux et d'augmenter son niveau d'énergie par exemple. Pratiquer une activité physique permet d’améliorer votre vie au quotidien car c’est un facteur essentiel pour rester en bonne santé c'est aussi un moyen éprouvé de réduire le risque de maladies chroniques.

More...

L’exercice peut réduire votre besoin de soins médicaux et peut même parfois remplacer les médicaments. Aujourd'hui, les maladies chroniques sont les plus courantes, elles dégradent fortement la qualité de vie et sont coûteuses. Alors que les maladies chroniques représentent les plus évitables tous les problèmes de santé, elles sont pourtant à l’origine de la majorité des causes de décès.

Les maladies chroniques, un problème de santé publique

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, « Les maladies chroniques sont des affections de longue durée qui en règle générale, évoluent lentement. Responsables de 63% des décès, les maladies chroniques (cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, cancer, affections respiratoires chroniques, diabète...) sont la toute première cause de mortalité dans le monde. Sur les 36 millions de personnes décédées de maladies chroniques en 2008, 29% avaient moins de 60 ans et la moitié étaient des femmes » (1).

Le cancer, les maladies coronariennes et le diabète représentent plus de 50% des causes de décès en France (2), à l’image de ce que l’on constate dans les pays développés en général. Le développement des maladies chroniques est principalement du à l’adoption d’un mode de vie sédentaire avec peu d’activité physique. Nous allons découvrir comment la pratique régulière d’une activité physique permet de prévenir et combattre les maladies chroniques d'une manière entièrement naturelle et qui peut parfois être aussi efficace que la prise de médicaments.

​comment l'exercice physique réduit les maladies chroniques​

​​​​Un remède miracle

​Quels sont les effets physiques sur votre organisme lorsque vous faites de l'exercice ? Le corps médical s’est justement penché sur la question. Dans un rapport publié en 2015, l'Academy of Medical Royal Colleges, un consortium de 21 institutions médicales du Royaume-Uni, a qualifié l'exercice de "remède miracle". Alors pourquoi l'exercice a-t-il un impact si important sur la façon dont votre corps agit pour prévenir et combattre la maladie chronique ? Que se passe-t-il exactement lorsque vous vous mettez en mouvement et que vous utilisez vos capacités physiques ?

Pour commencer, votre corps a besoin de glucose, pour lui donner de l'énergie. Il faut aussi de l'adénosine triphosphate, ou ATP (3), pour que le corps puisse fonctionner. Comme notre corps stocke des quantités limitées des deux, nous avons besoin de plus d'oxygène pour créer plus d'ATP. Plus de sang commence alors à circuler vers vos muscles pour leur fournir l'oxygène dont ils ont besoin. Pour que l'oxygène circule, votre rythme cardiaque s'accélère, ce qui permet à votre corps de faire circuler le sang plus rapidement et plus efficacement là où il est nécessaire.

Le corps est adaptable et évolutif

Et parce que le corps humain est adaptable et évolutif, plus vous faites de l'exercice, plus votre cœur est apte à obtenir rapidement cet oxygène. Lorsque vous vous entrainez, vous remarquez que vous progressez, et que le même exercice devient de plus en plus facile à effectuer. Vous pourrez aussi constater que progressivement votre rythme cardiaque au repos va diminuer.

Avec l’accélération de la circulation sanguine, le flux sanguin augmente au niveau de la tête et du cerveau. C'est en fait une bonne chose. Cela stimule les cellules de votre cerveau, ce qui vous donne un sentiment d'énergie et de vivacité d'esprit. C’est ce qui explique que l’on puisse être fatigué avant de commencer une séance d'entraînement, mais qu’après la séance on se sent paradoxalement plein d’énergie. Cela vient de l’activité cérébrale qui libère pendant l’exercice des neurotransmetteurs comme les endorphines et la sérotonine, ce qui vous permet de vous sentir plein de tonus et booster votre énergie après l'entraînement. Nous allons maintenant voir en quoi cela aide-t-il réellement à combattre ou à prévenir les maladies chroniques.

Quels sont les bienfaits de l'exercice pour éviter les maladies chronique ?

L'inactivité physique et la sédentarité constituent l'une des principales causes de la plupart des maladies chroniques. L'exercice régulier peut vraiment être qualifié de médecine préventive si vous souhaitez rester en bonne santé. C'est aussi un moyen éprouvé de gérer ou de réduire les symptômes des maladies chroniques (4). Voici quelques-unes des maladies chroniques les plus courantes et les façons dont l’activité physique peut aider à les prévenir ou les traiter.

​Maladie cardiaque

Les maladies cardiaques constituent le type de pathologie le plus évident pour mettre en valeur les effets bénéfiques du sport dans la réduction des maladies chroniques. Les pathologies cardiovasculaires sont l'une des maladies chroniques les plus répandues dans le monde développé. En France, c’est la 2nde cause de mortalité après les cancers.

Le sport permet de lutter contre les maladies coronariennes de diverses façons. Il abaisse l'hypertension artérielle, ce qui réduit la tension sur votre cœur pour faire circuler le sang dans tout le corps. Il augmente également le bon cholestérol HDL. Nous entendons généralement parler du mauvais cholestérol. Mais notre corps a besoin du cholestérol.  Le bon cholestérol est en effet essentiel au bon fonctionnement neurologique, à la réparation des tissus cicatriciels et à la régulation des hormones.

Au fur et à mesure que votre corps devient plus habile à faire circuler le sang, vous profiterez d'une meilleure circulation. Le risque de formation de caillots sanguins est ainsi réduit, ce qui diminue le risque de survenue d’AVC ou de crise cardiaque.

​​​​​​​​Diabète

En 2015 5,4 % des Français prenaient un traitement médicamenteux pour le diabète, soit 3,7 millions de personnes (5). L'exercice peut jouer un rôle majeur dans la gestion du diabète qui est aussi une maladie chronique. Rester actif permet à votre glycémie de se stabiliser et aide l'insuline à absorber le glucose. Comme les muscles utilisent le glucose plus efficacement que les graisses, l'entrainement régulier prévient l'hyperglycémie, qui est la cause du diabète. L'exercice améliore également la circulation sanguine, réduit le taux de mauvais cholestérol et diminue le stress, ce qui peut faire diminuer le taux de glucose.

Maladie​ musculo-squelettique

Les maladies musculo-squelettiques désigne les maladies chroniques affectant les articulations, le os et les muscles, comme l'arthrite ou l'ostéoporose. L'exercice permet d’augmenter la densité et le poids de votre système musculo-squelettique. Le sport aura ainsi pour effet d’augmenter votre force, votre flexibilité et votre mobilité. Il réduit également la douleur associée aux maladies musculo-squelettiques.

​​​​​​​​​Santé du cerveau

Une autre des façons les plus importantes de réduire les maladies par l'exercice est d'améliorer la santé du cerveau. Cela contribue à un cercle vertueux sur la santé de votre corps. Par exemple, c'est le cerveau qui déclenche les signaux de l'inflammation, et l'inflammation est à l'origine de la plupart des maladies. L'exercice stimule également les substances chimiques qui affectent la croissance des cellules du cerveau, en particulier dans l'hippocampe. C'est la partie de votre cerveau qui est en particulier responsable de la mémoire et qui est la plus susceptible de décliner avec l'âge et de mener à la démence. Plus vous faites de l'exercice, plus vous réduisez le risque d’être par exemple atteint de la maladie d’Alzheimer (​​6).

La recherche montre également que l'activité physique régulière comme l'exercice physique améliore l'intégrité de la substance blanche dans le cerveau. La substance blanche est liée à une conduction neurale plus rapide entre les régions du cerveau et à une meilleure performance cognitive. Les maladies comme la sclérose en plaques, la démence et d'autres maladies neuro-dégénératives sont affectées par une détérioration ou des changements dans la substance blanche.

​​​​​​​​​Cancer

L'exercice est préconisé depuis de nombreuses années comme moyen de réduire le risque de certains types de cancers, comme les cancers du sein, du côlon et de l'utérus. Une étude récente menée par le National Cancer Institute a rassemblé les données de près de 1,5 million de personnes âgées de 19 à 98 ans aux États-Unis et en Europe. Cela a donné aux chercheurs la possibilité d'étudier des personnes atteintes de nombreux cancers différents, non seulement les plus courants, mais aussi certaines formes plus rares. On a constaté qu'une activité physique accrue réduisait le risque de 13 types de cancer, y compris les cancers du foie et des reins et la leucémie myéloïde. Pour les personnes qui ont déjà le cancer, faire de l'exercice lorsque c'est possible et dans le cadre d’un suivi médical peut améliorer la condition physique et renforcer le corps pour qu'il résiste mieux au traitement.

​​​​​​​L'exercice physique est-il meilleur que les traitements médicamenteux ?

L'exercice physique peut être un moyen très efficace de prévenir les maladies chroniques et de réduire les symptômes. Cela pourrait même vous permettre de réduire ou d'éliminer les médicaments de votre quotidien que vous pourriez prendre régulièrement. Cependant, il faut toujours veiller à effectuer cette transition en accord avec votre médecin avant d'arrêter tout traitement médicamenteux.

A partir de quelle intensité le sport apporte des bienfaits pour la santé ?

Il n’y a pas besoin de pratiquer un sport à haut niveau pour commencer à bénéficier de ses bienfaits sur la santé. Il suffit de 40 minutes d'exercice trois à quatre fois par semaine pour réduire le risque de maladie cardiaque et d'AVC. Une activité physique modérée permet donc déjà d’améliorer sa santé.

Si vous n’avez pas trop de temps à consacrer à l’exercice, adoptez une pratique sportive en fractionné et à haute intensité. Les séances d'entraînement en utilisant une méthode comme le HIIT offrant les mêmes bienfaits physiques qu’une séance de cardio classique, du type footing, mais dans un laps de temps plus court. Une séance de 30 minutes de course à pied en fractionné remplacera un footing d’une heure. Si vous avez de la difficulté à trouver du temps pour faire de l'exercice, les séances d'entrainement du type HIIT peuvent facilement être intégrées à votre journée.

​​​​​​​Un seul mot d’ordre: se faire plaisir !

Mais ce n'est pas grave si vous n’êtes pas fait pour pratiquer une activité physique à haute intensité. La clé, c'est de savoir quelle est la pratique qui vous correspond le mieux. Si vous aimez nager, allez à la piscine quelques fois par semaine. La natation est en plus un sport excellent qui permet de travailler tout le corps sans danger de se blesser.

Même faire une promenade rapide en journée ou le soir après manger est bénéfique. Il y a énormément de possibilités qui s’offrent à vous pour trouver le type d’activité qui vous convient : yoga, vélo, sport collectif… L’important c’est de passer à l’action, de vous mettre en mouvement et de vous faire plaisir. Les possibilités sont infinies !

Bien sûr, pour beaucoup de gens qui souffrent déjà d'une pathologie, ce genre d'exercices pourrait ne pas être une option. Si c'est le cas, n'abandonnez pas l'exercice. La pratique du tai chi ou une séance d’étirements peut par exemple être un bon moyen d'accéder à une activité physique, même avec une mobilité limitée.

​​​​​​​​L'exercice réduit le risque de maladies chroniques

Il est étonnant qu'à notre époque moderne, où tant de gadgets, d'appareils, de médicaments et de substances en tout genre sont disponibles, l'une des meilleures façons de réduire le risque de maladies chroniques est encore totalement naturelle, gratuite et disponible pour la plupart d'entre nous. Ne passez pas à côté de ce remède miracle. Sortez et faites de l'exercice. Quand vous ne vous sentez pas motivé, souvenez-vous : l'exercice a directement des effets bénéfiques sur votre quotidien. C’est un des plus sûrs moyens pour vivre longtemps, être heureux et en bonne santé.

Inscrivez vous pour ​​RECEVOIR LE GUIDE BODYACTIVE

Rejoignez-nous !